Faire du sport durant la grossesse, bonne ou mauvaise idée ?

Faire du sport durant la grossesse, bonne ou mauvaise idée ?

Vous avez mal au dos, vos chevilles sont enflées et vous ne pouvez pas dormir (ne parlons même pas des ballonnements et de la constipation !). Si seulement vous pouviez faire quelque chose pour minimiser les symptômes courants de la grossesse.

 

Il s’avère que l’activité physique est l’un des remèdes les plus efficaces contre tous les maux liés à la grossesse.

 

Combien d’exercice devrais-je faire pendant la grossesse ?

De nombreux spécialistes suggèrent aux femmes enceintes de pratiquer au moins 30 minutes ou plus d’activité physique modérée par jour, si possible tous les jours.

 

En ce qui concerne votre cœur et votre état de santé général, trois marches de 10 minutes réalisées tout au long de la journée sont aussi bénéfiques que 30 minutes sur le tapis de course ou le vélo en salle.

 

À cet égard, même une activité sans exercice physique, comme 15 minutes de ménage compte pour votre objectif quotidien.

 

Des risques à faire de l’exercice pendant ma grossesse ?

Même s’il est vrai que ce n’est pas le moment d’apprendre à faire du ski nautique ou à participer à une compétition de saut à cheval, la plupart des femmes peuvent néanmoins profiter de la plupart des activités de mise en forme.

 

En fait, de nombreux exercices interdits pendant la grossesse (comme le vélo de montagne ou le ski alpin) sont ceux que vous auriez probablement de la difficulté à faire avec un ventre de la taille d’un ballon de basket.

 

Cela dit, assurez-vous de demander à votre médecin le feu vert avant de commencer tout programme d’exercice pendant la grossesse. Certaines conditions peuvent exclure la possibilité de faire de l’exercice pendant la grossesse.

 

Quels sont les meilleurs exercices cardio que je peux faire pendant la grossesse ?

Si votre praticien vous autorise à faire de l’exercice, vous pouvez envisager les exercices cardiovasculaires suivants pour augmenter la circulation sanguine, le tonus musculaire et l’endurance :

La natation

La natation et l’aquagym peuvent constituer l’entraînement parfait pour la grossesse. Dans l’eau, vous pesez moins que sur terre, vous vous sentez donc plus légère et plus agile. Cela peut également aider à soulager les nausées, les douleurs sciatiques et les chevilles gonflées. Et parce que bébé flotte avec vous, vos articulations et vos ligaments se détendent (réaction naturelle de votre corps aux hormones de la grossesse).

La marche

Il n’y a pas d’exercice plus facile à intégrer à votre quotidien que de marcher pendant la grossesse … et c’est un entraînement que vous pouvez continuer jusqu’à votre date d’accouchement (et même le jour J si vous souhaitez soulager les contractions).

 

De plus, vous n’avez besoin d’aucun équipement spécial ni d’un abonnement à un gymnase pour participer, mais juste de bonnes baskets.

Cours collectifs de danse ou de fitness

Les cours de LIA et de danse à faible impact comme la Zumba sont un excellent moyen d’augmenter votre fréquence cardiaque. Les cours de Gym Dos, de Bodybalance ou de Yoga comme ceux pratiqués à 54pm votre salle de sport à Mulhouse Illzach vous permettent de travailler en douceur les muscles du corps.

 

Lorsque votre ventre est imposant, évitez les activités qui nécessitent un équilibre minutieux. Évitez les sauts et les mouvements violents et ne faites jamais d’entraînement jusqu’à épuisement.

Vélo en salle

Le vélo et le vélo elliptique en salle peuvent être un excellent exercice, car ils vous permettent de pédaler à votre rythme sans risquer de tomber ni d’exercer une pression sur vos articulations de la cheville et du genou.

 

Assurez-vous que votre moniteur sait ce que vous êtes enceinte et arrêtez de pédaler si vous vous sentez épuisée. Ajustez également le guidon pour que vous soyez plus droite et ne vous penchez pas en avant pour éviter d’ajouter de la pression sur le bas du dos.

Restez assise pendant les montées, car rester debout est trop intense pour les futures mamans.

HBX Boxing

Avec le consentement d’un médecin, il est tout à fait possible de continuer des entraînements de HBX Boxing. Vous constaterez peut-être que vous n’êtes pas aussi gracieuse ou rapide que vous étiez avant la grossesse, alors assurez-vous de commencer lentement.

 

Pour éviter de se faire toucher accidentellement dans le ventre, laissez un espace entre vous et les autres participants et informez tous les membres que vous êtes enceinte (ou trouvez un cours spécialement pour les femmes enceintes).

Entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT)

L’entraînement par intervalles à haute intensité ne convient certainement pas à toutes les femmes enceintes.

 

Les séances d’entraînement, qui impliquent des mouvements plus difficiles pour obtenir un rythme cardiaque élevé suivi de périodes de repos, sont tout simplement trop intenses pour commencer.

 

Cependant, si vous pratiqué les entraînements HIIT depuis un moment et obtenez le feu vert de votre praticien, les cours peuvent être sécurisés avec des modifications de votre moniteur.

 

Arrêtez-vous si vous vous sentez à bout de souffle ou épuisée, buvez beaucoup d’eau et soyez particulièrement prudente lors d’exercices mettant en jeu votre équilibre.

Retrouvez aussi ...

7 clés pour booster votre motivation

07/05/2022

7 clés pour booster votre motivation

Lire
Portes Ouvertes à 54PM du 25 au 30 avril.

23/04/2022

Portes Ouvertes à 54PM du 25 au 30 avril.

Lire
Le cancer : ralenti chez les patients qui pratiquent une activité sportive

27/10/2021

Le cancer : ralenti chez les patients qui pratiquent une activité sportive

Lire
L’AntiGravity, l’activité qui va vous faire rêver

21/10/2021

L’AntiGravity, l’activité qui va vous faire rêver

Lire

Quel sujet sport santé aimeriez-vous voir traité ?

Remplissez notre formulaire en ligne en nous indiquant le sujet que vous aimeriez voir sur notre blog.